8 Mars, journée des droits des femmes, lutte, poème, femmes, amour

Être une femme aujourd’hui

Il faut du courage,
Il faut du coeur, il faut de l’âge,
Pour être une femme libre aujourd’hui,
Pour être une femme respectée aujourd’hui.

Rien de tes mains dures, de tes gestes violents
Ni de ton sexe apparement dominant,
Ne doit m’atteindre dans ma chair
Dans mon univers, ma colère,
Dans ma carrière, mes affaires, ma vie légère.

Rien.

J’ai besoin de toute ta bienveillance,
De ton soutien en abondance,
Dans cette danse de galères,
Dont je suis parfois ambassadrice, la première.

Envoyons les valser,
Toutes ces idées si bien ancrées.
Il faut encore lutter, ta présence à nos côtés,
Pour une juste définition d’égalité.

Je suis fière d’être une femme,
Et le 8 Mars, comme tous les autres jours,
Je voudrai que partout, pour toujours,
Chaque petite fille puisse sentir cette flamme,

Et en être fière.

D’être une femme aujourd’hui.

Nounette

Crédit photo : @Kimberley Gordon

Le repos des rêveurs

Allo Patron ?
Oui, c’est Manon.
Je ne pourrai pas venir travailler aujourd’hui,
J’ai trop rêvé cette nuit.

J’ai du sauver un éléphant et une girafe,
Réparer un portail en bois à coup d’agrafe.
Affronter un dragon avec un corps d’araignée
Et prendre un bus avec tous mes amis entassés.

Mon podomètre a explosé,
Et mon esprit est fatigué
D’avoir tant exploré.
Il va bien me falloir 1 ou 2 jours de RTT.


Nounette

poèmes, paris, amour, vendredi

Vendredi moi

Vendredi moi que tu m’aimes
Et qu’un autre jour bientôt,
Tu m’emmèneras au bord de l’eau,
Récolter ce que l’on s’aime.

Vendredi moi que ton coeur est aussi mou
Que les fesses de Rondoudou
Et tes bras aussi durs,
Que ma … précédente rupture.

Vendredi moi que le blanc et le noir
Vont bien ensemble je veux le croire
Ils sont mon quotidien
Si tu veux ils pourraient être aussi le tien.

Vendredi moi à demain,
Si ça me dit nous serons déjà loin.

Nounette

La ligne 2 l’amour

J’ai le coeur à l’Anvers,
Sacrée Nation d’enfants sans repère.
Sur la chaise du Père, un vide.
Colonel Fabien, parti en guerre, stupide.

Jaurès sans doute pu me reconstruire
Ménilmontant de tes cadeaux
Ni Monceau de larmes à chaud
N’ont eu raison de ma volonté de fuir.

Sur la place des Clichés,
Attend une femme Blanche prête à aimer,
La Courcelles est prête à la mener,
Elle finira Couronnée.

Elle parcourra Villiers pays,
PaTernes et sanskrit,
Et à l’entrée de La Chapelle rencontrera un homme,
Dans la Belleville de Rome.

N’oubliez pas d’ aiMétro ❤
Bonne Saint-Valentin

Nounette

Extrait de scénario

C’est secret ce que je vous écris ici.

J’ai aimé mon enfance, j’ai aimé chaque instant de celle-ci.
A la campagne, près d’une rivière, l’eau coulait et je pêchais. Je pêchais avec mon père, lisais avec ma Mère, construisais avec mon frère, cuisinais avec ma grand-mère paternelle, écoutais les récits de guerre de mon grand-père apprenais les subtilités de la langue française avec mon grand-père maternel, découvrais la vie grâce à ma grand-mère maternelle.
J’étais entourée, aimée et protégée. 

[…]

J’étais joyeuse mais très anxieuse. Je posais des questions, plein de questions. J’avais pas toujours les réponses qui me satisfaisaient alors je cachais ça en dessous de ma côte, sous mon coeur à gauche, pour plus tard. Ils sont cachés là mes démons si quelqu’un les cherche un jour.
Parce que je crois que je l’ai bien anesthésié ce côté là. 

Et puis, 3 jours avant mes 23 ans 

« Hippolite, Lola, il faut que je vous parle » 

Affaire à suivre !

La couleur du coeur

Il y a dans mon coeur
Une large palette de couleurs.
Il y a des animaux,
Une biche, une panthère, des oiseaux.

Il y a des noeuds, des fils emmêlés
Liés à notre histoire, notre passé.
Mais il y a surtout de la vie.
Ca danse, ça joue, ça rie.

Dans mon coeur les rats dansent avec les blattes,
Pattes dans la patte,
Les français avec Macron
Les aigles avec les pigeons.

Dans mon coeur il n’y a pas de distinction,
Pas d’inégalités pas d’oppression.
C’est pour ça que j’ai mal quand je regarde dehors,
Alors je rentre chez moi et je dors.

Bonne nuit.

Nounette

Lola désire les hommes

Lola désire les hommes,
Et cela parfois pour des raisons obscures,
Une blague, une paire de chaussures,
Un regard, une odeur, de vieux fantômes. 

Lola désire les hommes,
Ardemment, tendrement, comme
Un besoin profond,
De se retrouver, créer une union. 

Lola désire les hommes,
Alors elle se questionne 

Qu’est-ce qui se joue en nous,
De si renversant, de si fou,
Qu’un cou pâle devienne rouge
Et qu’un coeur solide soit pris de rage ? 

Comment nous désirent-t’ils ?
Cela se limite t’il vraiment
A une paire de fesses ou de seins en mouvement ?
Mais non, les hommes sont plus subtils.  

Il y a les hommes
Et il y a Lola qui a peur de croquer la pomme. 

Nounette

Les signes trompeurs

Les signes trompeurs

Il y a eu 3 regards en coins,
2 pieds qui se sont touchés,
Un dos malencontreusement effleuré,
Là on est bien. 

C’est sur, il est fou de toi.
Juste il n’ose pas.
Attends un peu,
Avec l’alcool vous serez moins peureux. 

2 heures plus tard,
C’est le cafard,
Il est rentré dormir chez lui,
Et toi t’es pas du tout de la partie. 

Pourquoi est-on si con,
A attendre que l’autre fasse,
A attendre que les choses se passent,
Alors que le magie est dans l’action.

Hic 

Nounette

Cultiver différence grain de folie article jeunes artistes different

Dites-oui à votre grain de folie

Folie* : Dérèglement mental, démence : Sombrer dans la folie.

Larousse

« T’es tarée ma pauvre ». Ouloulou. Me voilà sans le sou en plus d’être folle. Triste tableau.  Il faut dire qu’aujourd’hui, la folie est bien souvent connotée comme quelque chose de négatif, un état hors du circuit rationnel, que l’on doit éviter, à tout prix, au risque d’être catégorisé, marginalisé. Not so cool. Et pourtant, en avoir, un grain, est une des meilleures choses qui puisse nous arriver. Grain bien nous fasse comme on dit chez mes amis du Québec. Et tout le monde l’a, ce petit haricot qui a un peu germé et qui ne demande qu’à prendre le soleil pour continuer de grandir vers le pays magique de la créativité. Car une graine donne toujours une jolie plante à partir du moment où elle est arrosée et qu’elle prend la lumière. C’est Kim Kardashian qui le dit, ou Alain Baraton je ne sais plus finalement.

Un peu de jardinage pour détérer ce petit grain. Comment faire ?

Tout le monde possède cette capacité à imaginer et donc à être créatif.
Repensez à vous, enfant,  questionnez ce petit gremlins intérieur car il a beaucoup à vous apprendre ! Si vous avez du mal à savoir de quoi est constitué votre grain, demandez-lui. Qu’aimiez vous faire enfant, comment faisiez-vous pour vous démarquer ?
Aujourd’hui, qu’est-ce qui vous fait vibrer, vous anime. Trouvez l’artiste en vous. L’artiste au sens large. Une sensibilité créative doublée d’une touche d’anti-conformisme.
Voyez ce que les personnes retiennent de vous. Votre humour, votre voix, un détail physique, un talent que vous avez pour une chose bien particulière ? Soyez curieux, prenez le temps de ne rien faire et vous verrez, un bras qu’a deux bras : magic happens. (abracadabra ocazou)
Et puis, dernière étape : écoutez vous et acceptez. (Vous pouvez relire mon article sur l’intuition si besoin, je vous donne des clés pour apprendre à écouter notre voix intérieur.) Aimez ce qui cloche en vous. Il semblerait bien qu’Aristote ait eu du nez en nous disant : « Pas de génie sans un brin de folie. »

Pas de génies sans un brin de folie ?

Toutes les personnes « bizarres »,  ne sont-elles pas finalement celles dont on se souvient ?
Quand Edouard Baer dit à l’antenne de Boomerang :

« Dans la vie, il faut aller vers l’os de soi-même. Pour les artistes, plus on se rapproche de l’intime et moins on copie, plus on a raison. Il vaut mieux être une bonne version de soi-même que la copie approximative et souvent ratée de quelqu’un d’autre. »

Il parle ici même du fait de cultiver sa singularité. D’aimer ses différences et d’en faire ses forces.

Salvador Dali a aussi prononcé un jour de sa bouche les mots magiques :

Je ne prends pas les drogues. Je suis les drogues.

Alors, la question n’est pas tant de savoir si Dali était actuellement un homme éloigné de toutes substances psychotropes, (ce dont je doute), mais plutôt de s’intéresser à sa manière de revendiquer cette folie, de l’assumer et d’en faire son étendard, sa carte de visite. Vistaprint premium++++.

Quand je vous dis Stromae, Bowie, Warhol…. vous avez alors en tête l’image même de la singularité, au service de la cause artistique, du beau…. Après selon vos envies, la cause  se trouvera à bien d’autres niveaux !

Exprimer sa singularité à l’heure du digital

Alors que la tendance était à l’uniformisation sur les réseaux sociaux, feed vsco jolis mais lisses etc, aujourd’hui, on assiste à un retour de la spontanéité et de l’authenticité. Sautez dans le train. Ce que tout le monde fait n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux à faire.

Inspirez-vous de personnes qui osent, qui entreprennent, dans votre cercle proche ou sur les réseaux sociaux. Créez votre propre patte et lancez-vous !

Peu importe votre grain de folie : racontez-le sur un blog, tumblr, les réseaux sociaux, donnez-lui vie, faites lui prendre l’air, racontez-nous des histoires. Créer des events sur Meetup. Allez à des conférences sur les sujets qui vous passionnent ou vous intéressent. Rencontrez.   

Aujourd’hui, quand tout bourgeonne, osez être vous, osez être différent, riez quand personne ne rit, et dansez quand personne ne danse. Acceptez que les phrases « t’es bizzare » ou bien « complètement tarée » soient les plus beaux compliments et donnez nous à voir l’inhabituel.


Say yes to your madness.

Manon

Tinder Immobilier

Qui n’a pas connu la galère pour trouver un logement sur Paris ?  Si vous n’avez pas le compte en banque d’Elon Musk, vous pouvez attendre longtemps avant que votre dossier n’arrive en haut de la pile. Il s’agit alors de faire preuve d’originalité ! Pour aider des amis à trouver l’appart de leur rêve, j’ai lancé une annonce sur Tinder. C’est donc tout naturellement que j’ai baptisée cette série #tinderimmo.

« Cherche T3 Paris, 2 chambres, si possible des toilettes et une fenêtre. Budget 1500€. Quartier cool de préférence. Merci Manon Plaza. » 

Pour le moment, pas d’appart mais des profils psychologiques très intéressants et de la créativité à en revendre. Vous pouvez dès maintenant voter pour votre préféré, on lui offrira un bon d’achat chez Maisons du Monde ou Marc Dorcel.

L’aventure est loin d’être finie. Retrouvez l’intégralité des aventures sur Instagram @Nouunette

28945159_10156167608854049_1961903295_o
#Tinderimmo @nouunette
28946352_10156167608859049_1089671129_o
#Tinderimmo @nouunette
29243567_10156167608999049_1757135449_o
#Tinderimmo @nouunette
28945883_10156167608904049_47528154_o
29242649_10156167608949049_1773286442_o
#Tinderimmo @nouunette
28945696_10156167609069049_286379215_o
#Tinderimmo @nouunette
28938797_10156167609034049_873277158_o
#Tinderimmo @nouunette
28943329_10156167609024049_310953477_o
#Tinderimmo @nouunette

#Tinderimmo @nouunette

28946435_10156167608994049_960483326_o
#Tinderimmo @nouunette
28943338_10156167608894049_211602947_o
#Tinderimmo @nouunette
28944828_10156167609784049_2080984700_o
#Tinderimmo @nouunette