La mémoire fait des faux

Je te le dis
Et puis tu oublies,
Alors tous les jours,
Je te le répète, mon amour,
Parce que si la mémoire se meure,
Les sentiments demeurent.
Du jour où elle a commencé à s’effacer,
J’ai compris, non sans difficulté,
Qu’il fallait vivre chaque instant,
Présent. Rien ne dure dans le temps.
Peu importe que demain tu t’en souviennes ou non,
L’essentiel est dans ton sourire, peut-être pas tant dans les souvenirs.

NOune

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s