Le rap par-le

Le mot rap en lui-même, est porteur de son sens, comme beaucoup de mots si l’on veut bien le croire. Ses trois lettres contiennent l’essence même de ce qu’il est. Il est court, concis, fort, tranchant, comme sa soeur, la vérité. On sent qu’il peut blesser celui qui le prend à la légère, comme un rasoir trop rapidement passé car on est pressé, alors ça pique et le sang commence à couler. Le rap demande du temps. Et à l’envers, il dit « par », que ce soit «par la suite», « par la fenêtre », ou « par amour », il est poétique et nous parle d’ouverture, d’au delà, au delà de la dangereuse convenance. Ou alors « part », il t’invite à partir, à le suivre, pour un voyage au coeur de la réalité. Pour ensuite sortir de là où tu es. Pour un ailleurs, meilleur. 1 syllabe. Et mes lèvres se touchent à la prononciation du p final. Rappp_____. Comme s’il n’était pas entier, comme si on lui avait amputé une crédibilité. Mais ça ne m’inquiète pas, car on sent dans la sonorité même du mot rap un esprit de revanche. Comme s’il nous disait « vous pouvez bien ne garder que le R, tellement d’encre a coulé en mon nom, je n’ai peur de rien. ». Une lettre peut contenir un univers. « Parle sur moi y’a R. Crache encore y’a R. »

NOune

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s