Fable moderne. Entre femmes et hommes

La Louve et l’Agneau 

La femme a raison, c’est toujours la meilleure.
Nous allons peut-être le montrer tout à l’heure.

Un agneau se désaltérait
En sirotant une vodka pure.
Une louve survient à jeun, qui cherchait aventure
Et que la faim en ce pub attirait.

« Mais qui t’a permis de checker mon emballage,
Dit cet animal plein de rage.
Tu seras châtié d’avoir osé mater.

– Hé Mademoiselle, répond l’Agneau, que votre Majesté
Ne se mette pas en colère;
Mais plutôt qu’elle considère
Que je me vais regardant
En bien pensant
Tant je vous trouve belle;
Et par conséquent en aucune façon,
Je ne veux importuner votre distinction.
-Tu l’importunes, reprit cette bête charnelle
Et je sais que de moi tu médis les libertés.
– C’est vrai que je l’ai fait mais n’étais pas encore éduqué
Reprit l’Agneau, je tétais encore ma mère.
– Il n’y a pas que toi, il y a aussi ton frère.
– Je n’en ai point.
– Mais il y a tous les tiens.
Car vous ne m’épargnez guère,
Vous, vos egos et vos engins;
On me l’a dit : il faut que cela change. »

Là dessus, l’agneau prit de regrets,
Jura de ne plus jamais lui manquer de respect.

Jeanne de la Citerne 

Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s