Comment écouter son intuition ? 3 clés

Voilà maintenant un moment que je voulais vous concocter un petit article zen, orienté développement personnel, et cette nouvelle année, encore vierge et toute prête à accueillir des « nous » meilleurs, s’y prête tout naturellement.
Avant de vous parler de méditation (sujet d’un prochain article déjà brièvement évoqué ici), je voulais vous parler d’intuition, de cette petite voix intérieure qui nous guide. A toute âge, il est utile de prêter attention à son sixième sens. Quand on est jeune particulièrement : choix des études, décisions professionnelles, relations amoureuses … Et si les réponses étaient en nous ? Voici 3 keys à mettre en place au quotidien.

Etre à l’écoute du monde extérieur

Première chose à faire : lâcher un peu du mou niveau relation amoureuse avec nos écrans. En effet, l’hyperconnexion nous empêche d’être attentif au monde extérieur, elle nous submerge d’infos anxiogènes et bride notre intuition. Alors on laisse son téléphone de coté quand on dine (je réitère, essayez de le mettre dans le four), on fait des pauses le week-end et surtout, on paramètre ses notifications pour ne garder que l’essentiel et réduire la fréquence de sollicitations inutiles. On se recentre sur la vie, la vraie, Auchan : ses proches, le théâtre, un concert, la cuisine, la communication avec l’autre… Ce sont ces activités qui nous permettent de capter les infos dissimulées dans notre environnement. Et oui, notre intuition se manifeste quotidiennement par des moments furtifs que nous devons apprendre à repérer. Il faut petit à petit en prendre conscience et noter les pensées qui vous traversent quand elles n’ont pas de lien avec le moment que vous vivez,  écoutez les sensations que cela déclenche dans votre corps. Accueillez ces ressentis avec bienveillance, sans chercher à leur shut leur mouth ou à les modifier.

S’écouter soi

Maintenant que vous écoutez le monde qui vous entoure, les oiseaux, les arbres, les sirènes de pompier, l’odeur du pain chaud ou celui des poubelles, l’air frais qui caresse vos joues ou la pluie qui mouille vos chaussettes, le moment est venu d’entrer en vous pour un joli voyage. Cette exploration intime n’est pas forcément izi pizza, puisqu’elle nous amène à nous confronter à nos peurs, nos blessures, notre partie dark … Il faut réussir à établir une relation de confiance et de bienveillance avec soi-même.
Vous avez déjà sans doute entendu parler de la mindfulness ou pleine conscience. Cette aptitude à être ancré dans l’instant présent en étant complètement présent à soi et à ce qui nous entoure. Cet état, favorisé par la méditation le yoga ou autres pratiques, nous permet de créer un lien étroit entre notre enveloppe physique, notre body et notre esprit. Au quotidien, il faut s’habituer à pratiquer ces petits moments où nous sommes pleinement présents à nous, à nos 5 sens, à l’eau qui coule sur notre peau dans la douche, bref à tout ce que nous faisons tous les jours sans y prêter attention et qui pourtant mérite toute notre attention. Je lis en ce moment le livre de Thich Nhat Hanh sur la méditation marchée. Nous pouvons par exemple chaque jour, prendre conscience de nos pas, de notre voûte plantaire en contact avec le sol qui nous relie à la Terre, de notre respiration quand nous marchons. Ce n’est PAS compliqué !

Pratiquer

Notre intuition s’affine avec l’expérience. Tous les jours, nous devons donc nous exercer. Pour cela voici quelques idées que je vous conseille de compléter.

  • Ressentez (ou du moins essayez de ressentir) les émotions de votre collègue, de cet inconnu, de votre chat …
  • Pariez au hasard (sans jeu d’argent of course) sur des évènements
  • Devinez ce qui sera au menu de la cantine (tous les jours du chocolat plizzz !!!!!)
  • Changez de route pour vous rendre à votre rendez-vous si votre intuition vous le dit
  • Entrez dans cet endroit s’il vous attire
  • Laissez-vous guider par votre ressenti
  • Acceptez la spontanéité de l’instant

Il s’agit là d’un entrainement tel un sportif. Pratiquez tous les jours, pendant au moins 21 jours. Après les choses se feront plus naturellement. Pourquoi 21 ? Car c’est le temps qu’il faut à nos cellules pour se régénérer et du coup pour ancrer une nouvelle habitude (ou se défaire d’une mauvaise).
Ne vous attendez pas à des réponses dans la minute qui suit, mais persévérez, ne lâchez rien et quand les résultats vont commencer à se faire sentir, au bout d’environ 3/4 semaines, alors faites vous confiance et acceuillez votre intuition.
Dernière petite mise en garde, ne confondez pas intuition et impression dictée par un à-priori. Faites toujours preuve de discernement lorsque vous pensez ressentir une intuition. il ne s’agit pas de dire lui je l’aime pas, c’est un naze il me revient pas allez CIAO.

J’attends vos retours les pépitoz. Et n’oubliez pas qu’il s’agit là d’un process global de développement personnel. Chacun l’organise à sa manière au rythme qui lui convient.

Peace

Manon

Le Livre que je vous recommande : La Force de l’intuition Malcolm Gladwell
Dossier « Cultivez votre intuition » Sens&Santé

2 réflexions sur “Comment écouter son intuition ? 3 clés

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s